Introduction
mercredi 1er décembre 2010 par Ponty Yannick

Le calcul scientifique, en particulier intensif et parallèle, est depuis de nombreuses années au coeur des axes
scientifiques de l’équipe. Nous utilisons le calcul intensif comme un outil d’expérimentation de divers modèles
théoriques. Les chercheurs concernés sont devenus des spécialistes dans la simulation de systèmes complexes liés à
l’astrophysique ou des processus physiques.
Ces dernières années, ils ont acquis une expertise dans la simulation de systèmes fluides et turbulents (neutres ou
magnétisés, pouvant inclure des particules). Une grande expertise a également été développée dans l’utilisation des méthodes spectrales. Toutes
ces techniques sont utilisées pour les thématiques de turbulence fluide, magnétohydrodynamique,
effet dynamo, dynamique lagrangienne, particules inertielles, cosmologie.

Ces projets ont essentiellement utilisé deux ressources d’heures de calculs.
Tout d’abord locale : le « Mésocentre » de l’OCA (http://crimson.oca.eu).
La deuxième source d’heures de calculs est national et international à travers les centres nationaux gérés par GENCI
(http://www.genci.fr) de 2006 à 2010 (CCRT,CINES,IDRIS) et aussi à travers des collaborations international, notamment
des heures de calcul ont été consommé en Allemagne sur une plateforme BlueGene qui va maintenant être dans le pôle
des machines européennes du projet PRACE.